En cas d’urgence

Comment reconnaître une fuite de gaz naturel ?


Par l’odeur

Le gaz naturel n’a pas d’odeur. On y ajoute une substance puante pour permettre de détecter les fuites.

Cette substance, le mercaptan, dégage une forte odeur d’œufs pourris.


Que faire ?


1. Évitez les flammes et les étincelles.

Ne fumez pas.
N’actionnez aucun appareil à proximité de la fuite, même un téléphone portable ou un interrupteur – l’électricité statique pourrait provoquer une étincelle.

2. Sortez rapidement de l’immeuble ou éloignez-vous de la fuite si vous êtes déjà dehors.

Sans retarder votre sortie de l’immeuble, vous pouvez en chemin ouvrir les portes et les fenêtres (ou les laisser ouvertes) pour assurer une ventilation maximale.

3. Appelez le 9-1-1.

Si ce service n’est pas offert dans votre région, appelez au 1 800 361-8003.


Comment fermer la vanne d’alimentation ?

Dans certaines situations, il est nécessaire de fermer la vanne d’alimentation en gaz.

Par exemple, si un incendie se déclare dans un bâtiment ou si un bris de tuyau cause une fuite soudaine dans l’immeuble.

Ne vous exposez jamais à un danger pour fermer la vanne d’alimentation. Ne le faites que si vous êtes certains de pouvoir réaliser l’opération en toute sécurité pour vous et votre entourage.

Ne rouvrez jamais une vanne de gaz

C’est l’affaire de Gaz Métro. Des précautions doivent être prises lors de la réalimentation en gaz naturel des appareils pour assurer leur bon fonctionnement et votre sécurité.


Autres situations d’urgence

Si vous ressentez des étourdissements, des nausées et des maux de tête, surtout à proximité d’un appareil au gaz, sortez immédiatement de l’édifice et appelez les secours médicaux au 9-1-1. Le mauvais fonctionnement d’un appareil peut provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.

D’autres situations inhabituelles, comme une inondation, le verglas ou la neige abondante, peuvent aussi exiger des mesures particulières. Celles-ci font partie des bases de la prévention.

Avant de creuser le sol

Documents connexes
Le bulletin bleu - édition sécurité     (PDF – 375 Ko)
    
    
Liens utiles