Une énergie sécuritaire

Le gaz naturel en toute sécurité

Le gaz naturel est une des sources d'énergie les plus sécuritaires qui soient. Au Québec, plus de 180 000 clients, y compris une grande partie des écoles, des hôpitaux, des commerces et des grandes entreprises l’utilisent tous les jours.

Il n'est pas toxique

Les recherches médicales ont démontré que l'humain peut respirer de l'air avec une concentration de gaz naturel pouvant aller jusqu'à 25 % sans aucun effet nocif pour sa santé.

Il est plus léger que l'air

Si le gaz naturel s'échappe à l'air libre, il s'élève et se dissipe simplement dans l'atmosphère. Il ne forme pas d'accumulation au sol, contrairement au gaz propane ou à l’essence.

Il ne s’enflamme pas facilement

Le gaz naturel ne s’enflamme pas par lui-même car il faut une température très élevée (538 °C) pour que cela se produise.
Par contre, il faut éviter les flammes, les étincelles et les décharges d’électricité statique lorsque le gaz naturel est mélangé à l'air dans une proportion de 5 % à 15 %, car il peut alors s’enflammer.

Il est facile à détecter

On peut détecter la présence de gaz naturel dans l’air à des concentrations inférieures à 1 % car on y ajoute du mercaptan, une substance organique qui lui donne une odeur d’oeufs pourris.


Fiche signalétique du gaz naturel (état gazeux)
Fiche signalétique du gaz naturel liquéfié (GNL)


Gaz Métro et la prévention

Saviez-vous que Gaz Métro :

  • patrouille l’ensemble des 10 000 km son réseau tous les deux ans ?
  • vérifie tous les six ans ses 148 000 branchements d’immeubles ?
  • inspecte chaque année les branchements de 3 000 édifices prioritaires  ?
  • fait chaque mois 400 lectures ponctuelles d’odorant et vérifie chaque année ses 416 vannes de sectionnement ?
  • répond chaque année à 96 000 demandes de localisation de conduites de gaz naturel ?

De plus, la conception et la construction du réseau de Gaz Métro répondent aux normes les plus exigeantes de l’industrie gazière canadienne. Cela en fait l’un des réseaux les plus modernes en Amérique du Nord.

Notre réseau est surveillé 24 heures par jour, 365 jours par année. En tout temps, notre centre de contrôle surveille la pression de plus de 110 points de lecture pour en assurer la stabilité et garantir le bon fonctionnement du réseau gazier.

Les bases de la prévention

Document connexe
Liens utiles