Une énergie sécuritaire

Les propriétés du gaz naturel, la qualité des appareils qui l'utilisent et les codes régissant son utilisation en font une des sources d'énergie les plus sécuritaires qui soient. Le réseau de distribution de Gaz Métro est l'un des plus modernes en Amérique du Nord et une équipe d'experts en assure l'entretien. Il est surveillé 24 heures par jour, 365 jours par année.

À l'état pur, le gaz naturel est inodore

On lui ajoute un composé organique à base de soufre appelé mercaptan, qui lui donne une odeur rappelant les oeufs pourris. Ceci permet de détecter sa présence dans l'air à des concentrations de moins de 1 %.

Le gaz naturel n'est pas toxique

Des recherches médicales ont démontré que l'humain peut respirer de l'air avec une concentration de gaz naturel pouvant aller jusqu'à 25 %, et ce, sans effet nocif pour sa santé. C'est le manque d'oxygène dans l'air et non le gaz naturel qui peut causer un malaise.

Le gaz naturel est plus léger que l'air

S'il s'échappe à l'air libre, il s'élèvera tout simplement dans l'atmosphère. Il ne peut donc pas former d'accumulation au sol comme le gaz propane.

Le gaz naturel ne s'enflamme pas facilement

Il faudrait une température très élevée (538 °C) pour qu'il s'enflamme de lui-même. Par contre, il s'enflamme lorsqu'il est présent dans l'air dans une proportion de 5 % à 15 % et qu'on allume un briquet, par exemple, ou qu'il y ait une décharge d'électricité statique causée par un interrupteur.

Si vous désirez en apprendre un peu plus sur les règles de base d'utilisation du gaz naturel, consultez la section Les bases de la prévention destinée à nos clients.