D'hier à aujourd'hui

Depuis sa fondation, Gaz Métro a acquis une expertise qu’elle n’hésite pas à mettre à profit afin de trouver des solutions énergétiques innovantes et durables, qui assureront un meilleur avenir énergétique aux générations actuelles et futures.
Lire plus Lire moins
1957 La Corporation de gaz naturel du Québec, ancêtre de Gaz Métro, a été fondée en 1955. Cependant, ce n’est que le 25 avril 1957 que les dirigeants de la Corporation prennent possession du réseau gazier d’Hydro-Québec. Cette date correspond au 50e anniversaire de l’entreprise.

1958Le gaz naturel arrive au Québec le 7 janvier, à 4 h du matin. Au départ, le gaz naturel provenait de l'État du Tennessee aux États-Unis et transitait en Ontario. Quelques mois plus tard, en novembre, TransCanada PipeLines Limited construit le gazoduc qui distribue le gaz naturel de l'Alberta.


La Corporation de gaz naturel du Québec convertit le réseau de gaz manufacturé au gaz naturel, une source d'énergie plus propre et plus sécuritaire.

Du 21 au 23 novembre, la Corporation tient des journées portes ouvertes pour célébrer l'arrivée du gaz naturel et de ses nouvelles installations. En même temps, elle invite le public à voir une exposition d'appareils à gaz, ce qui s'avère un succès et attire 35 000 personnes. Cette période marque la première campagne de publicité de l'entreprise. Plusieurs porte-parole vantent les mérites du gaz naturel dont Janette Bertrand et Maurice Richard. Ce dernier devient même propriétaire d'un magasin d'appareils à gaz qui porte son nom.

La Corporation apprend aux pompiers et aux policiers comment intervenir en cas de fuite ou d'explosion. C'est le début de la formation sur le gaz naturel.
On ajoute du mercaptan au gaz naturel. La sécurité est une priorité pour l'entreprise.

1959Au printemps, l'entreprise prolonge le réseau de gaz naturel vers la Rive-Sud de Montréal qui est en plein essor. Désormais, le gaz naturel dessert les clients résidentiels et commerciaux de Saint-Lambert, La Prairie et Candiac. Les villes de Contrecoeur, Tracy et Sorel sont également alimentées dans la même année.

La Régie de l'électricité et du gaz, l'ancêtre de la Régie de l'énergie, est créée.

Lire plus Lire moins
1965On entreprend la construction d'un nouvel édifice au 1717, rue du Havre, à l'ombre d'un vieux gazomètre, sur un terrain qui appartient à la Corporation. En mars, le déménagement s'effectue dans la bonne humeur, car on vient d'inaugurer la station de métro Frontenac qui facilite l'accès au travail.

1967Le gaz naturel est à l'honneur sur le site de l'Expo 67. Il est utilisé dans les restaurants,  les casse-croûte et les pavillons de Terre des Hommes. La Corporation fournit 96 % du combustible, 90 % du chauffage des locaux et 82 % du chauffage de l'eau.

La Northern and Central Gas Company achète plus de 65 % du capital-actions de la Corporation du gaz naturel du Québec. L'entreprise passe aux mains d'un actionnariat ontarien.
1969
La Corporation de gaz naturel du Québec adopte le nom de « Gaz Métropolitain » le 4 octobre 1969.

L’usine de liquéfaction, de stockage et de regazéification (LSR) de gaz naturel est inaugurée le 7 octobre 1969.
Lire plus Lire moins
1973Le deuxième réservoir de l'usine LSR est inauguré en 1973 et un nouveau client commercial vient s'ajouter, la Société Radio-Canada, dont l'édifice sera chauffé au gaz naturel.

1975
Le siège social emménage au centre-ville, dans un immeuble situé au 1155, boulevard Dorchester Ouest, devenu depuis le boulevard René-Lévesque.

1978
Le mot Québec est très à la mode. Gaz Métropolitain en fait le thème de sa campagne publicitaire de 1978 : « Un associé du Québec depuis plus de 20 ans ». Lors de cette campagne, l'entreprise adopte la couleur orange afin d'attirer les regards. Désormais, l'entreprise prendra tous les moyens pour intervenir sur la scène publique.

Le Québec se dote d'une politique énergétique : Assurer l'avenir. Cette politique a entraîné une certaine stabilisation de la demande énergétique et a amélioré sensiblement la situation de l'approvisionnement en gaz naturel.

1979Le 20 novembre, Gaz Métropolitain dépose une requête devant la Régie de l'électricité et du gaz du Québec en vue d'obtenir l'exclusivité de la distribution du gaz naturel partout dans la province.

L'entreprise lance une campagne publicitaire qui a pour thème: « Le gaz naturel, de l'énergie assurée ».
Lire plus Lire moins
1980 En 1980, la Société est l’une des premières à mériter le certificat de francisation délivré par l’Office de la langue française.
1981
Le 12 mars, le gouvernement s'implique dans l'actionnariat de Gaz Métropolitain et Gaz Inter-Cité Québec, par le biais de la SOQUIP et de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Gaz Métropolitain étend son territoire et dessert, en plus de la région montréalaise, les villes de Saint-Jovite, Berthierville et Cowansville.

Les autres régions du Québec, sauf le Saguenay-Lac St-Jean, sont attribuées à Gaz Inter-Cité. En mai, l'entreprise inaugure trois centres d'exploitation pour desservir chacune des nouvelles régions : Centre, Sud et Nord. Chacune des régions est désormais dotée d'un plan de développement.

1982Gaz Métropolitain adapte au gaz naturel 350 véhicules de son parc automobile.

1984Début des travaux de construction du nouveau siège social au 1717, rue du Havre. Dans l'attente de la fin des travaux, la direction de Gaz Métropolitain loge principalement au 32e étage du 1155, boulevard Dorchester.

Gaz Métropolitain déclare des revenus de plus de 730 millions et des profits de l'ordre de 33 millions de dollars. Classée au 120e rang des grandes sociétés canadiennes par sa taille, Gaz Métropolitain vient au 90e rang pour son rendement.

1985Gaz Métropolitain acquiert Gaz Inter-Cité Québec (compagnie qui possédait la franchise de l’est du Québec) et Gaz Provincial du Nord, qui desservait la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

1988Une nouvelle politique énergétique du gouvernement provincial, divulguée en septembre, vient renforcer la position de Gaz Métropolitain, car le Québec entend favoriser la densification et l'expansion du réseau gazier, ainsi que le développement des gazotechnologies.

De 1984 à 1989, une étroite collaboration s'établit entre Gaz Métropolitain et l'École Polytechnique. En 1988, Gaz Métropolitain verse 1,5 million $ à l'École Polytechnique pour aider au développement de nouvelles technologies gazières de pointe.
Lire plus Lire moins
1992Le Centre des technologies du gaz naturel (CTGN) est créé en avril.

1994
La Société en commandite Gaz Métropolitain acquiert 50 % de Gazoduc Trans Québec & Maritimes.

1995Grâce aux programmes d'infrastructures gouvernementaux Canada-Québec, les réseaux gaziers du Québec sont agrandis de 1 184 kilomètres.
Lire plus Lire moins
2000Gaz Métropolitain obtient la certification de la norme ISO 14001.

2003Gaz Métropolitain adopte une nouvelle image et un nouveau logo. L’entreprise se nomme désormais : Gaz Métro.

2006Le Québec se dote d'une nouvelle politique énergétique qui reconnaît la place importante du gaz naturel dans le bilan énergétique de la province et l'importance de la diversification des approvisionnements gaziers pour le Québec.

Gaz Métro adopte un nouveau plan stratégique. Conformément à ce plan, l'entreprise vise à être reconnue comme un distributeur nord-américain de services et de solutions énergétiques, investissant dans des projets ciblés. Dans cette foulée, l'entreprise procède à une offre pour l'acquisition d'un distributeur électrique au Vermont.

L'excellence de Gaz Métro en matière d'amélioration de la qualité est reconnue lors de la remise des Grands Prix québécois de la qualité organisée par le Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et par le Mouvement québécois de la qualité. L'entreprise a remporté le Grand Prix - Catégorie Grande entreprise de services, établissement ou filiale de grande entreprise.

2007Gaz Métro acquiert Green Mountain Power.

Gaz Métro célèbre son 50e anniversaire.

L'entreprise est honorée par le Carbon Disclosure Project pour ses efforts de transparence par rapport aux changements climatiques.

2008Construction du 80, ruelle de l'Avenir.  - Une première au Québec pour lutter contre le décrochage scolaire dans les quartiers Centre-Sud et Hochelaga-Maisonneuve.

Le Consortium Boralex et Gaz Métro remportent deux projets éoliens totalisant une puissance installée de 272 MW dans le cadre de l’appel d’offres d’Hydro-Québec.

Gaz Métro deuxième fois championne de la divulgation de sa transparence par rapport aux changements climatiques..

2009Les projets éoliens de la Seigneurie de Beaupré ont obtenu les permis environnementaux requis à leur implantation.

Gaz Métro publie son premier rapport de développement durable.

Le Carbon Disclosure Project décerne Gaz Métro championne de la transparence par rapport aux changements climatiques pour la troisième fois.

Gaz Métro remporte le Prix québécois de l'entreprise citoyenne de l'année 2009, pour la réalisation de son projet communautaire phare, le 80, ruelle de l'Avenir.

Gaz Métro lance un nouveau site Web pour démystifier le gaz naturel auprès du grand public : www.toutsurlegaznaturel.com

2010Réorganisation stratégique d’entreprise de Gaz Métro :
  • Création d’une nouvelle entreprise : Valener Inc.
  • Toutes les parts détenues par les investisseurs publics de Gaz Métro ont été échangées, à raison d’une pour une, contre des actions ordinaires de Valener.
  • Gaz Métro demeure une société en commandite mais est dorénavant privée et n’est donc plus cotée en bourse.
  • Les anciens porteurs de parts publics de Gaz Métro conservent ainsi, indirectement, par l’intermédiaire de Valener, leur participation économique dans Gaz Métro (environ 29 %).
  • Valener est cotée à la Bourse de Toronto sous le symbole « VNR ».

Gaz Métro dépose un mémoire sur le développement durable des gaz de shale au Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE).

Boralex et Gaz Métro Éole, filiale à part entière de Gaz Métro, acquièrent un troisième projet éolien d’une puissance de 69 MW destiné au site de la Seigneurie de Beaupré.

Gaz Métro obtient le renouvellement de son droit exclusif de distribution de gaz naturel au Québec.

Le siège social de Gaz Métro obtient la certification LEED CI, ARGENT.

Gaz Métro annonce son engagement de verser 150 000$ au cours des cinq prochaines années au projet de construction du nouvel Hôpital de Montréal du Centre universitaire de santé McGill.

2011De nouveaux marchés s’ouvrent pour le gaz naturel liquéfié.

Gaz Métro et Boralex travaillent au développement des parcs éoliens de la seigneurie de Beaupré.

2012Gaz Métro acquiert la Central Vermont Public Service Corporation (CVPS).

CVPS et Green Mountain Power fusionnent.

Gaz Métro travaille à des projets de prolongement du réseau gazier.

Gaz Métro étudie la Côte-Nord comme marché potentiel.

2013Gaz Métro lance la campagne « L'effet bleu », qui remporte plusieurs prix tant au niveau des visuels que de celui de la stratégie.

Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

Le marché du gaz naturel liquéfié se développe de plus en plus.

Les parcs 2 et 3 de la Seigneurie de Beaupré sont mis en service.

2014Gaz Métro enregistre le premier rapport de développement durable GRI (Global Reporting Initiative) quatrième génération au Québec.

Le bureau d’affaires de Gaz Métro situé à Rouyn-Noranda reçoit sa certification LEED-Canada-NC 2009 de la part du Conseil du bâtiment durable du Canada.
Lire plus Lire moins