Commission sur les enjeux énergétiques : Une réflexion essentielle à laquelle participera activement Gaz Métro

5 Juillet 2013 - Communiqués de presse

Montréal, jeudi le 4 juillet 2013 – C'est avec beaucoup d'enthousiasme que Gaz Métro envisage la consultation publique proposée par le Gouvernement du Québec sur les enjeux énergétiques du Québec.  En tant que joueur majeur du secteur énergétique, Gaz Métro, une entreprise québécoise, est associée de près au cheminement qu'a connu le Québec dans ce domaine depuis près de 60 ans.

 « C'est une réflexion essentielle à laquelle nous sommes conviés collectivement, car plusieurs éléments du contexte énergétique ont considérablement changé depuis le dévoilement de la dernière stratégie énergétique du Québec en 2006. Nos liens étroits avec les clients et les communautés que nous desservons nous amènent à développer des solutions novatrices pour répondre aux besoins énergétiques du Québec. Gaz Métro participera donc activement à la consultation, afin de partager ses propositions », a affirmé Stéphanie Trudeau, Vice-présidente, Stratégie, communication et développement durable de Gaz Métro.

Le format de la consultation proposée permettra aux différents acteurs socio-économiques de toutes les régions d'exprimer leur vision quant à la trajectoire que devrait emprunter le Québec pour devenir un chef de file dans l'utilisation de l'énergie au service de l'excellence environnementale et économique. Il est essentiel que le Québec établisse des objectifs clairs et créateurs de consensus, afin que l'ensemble des partenaires participe activement au plan d'action qui en découlera.

Gaz Métro est d'avis qu'aucune source d'énergie n'est à même de subvenir, à elle seule, à l'ensemble des besoins de la société, tout en répondant aux impératifs économiques et environnementaux d'aujourd'hui.  Le Québec a la chance d'avoir plusieurs cordes à son arc dans le domaine énergétique; il est donc en mesure de trouver la meilleure solution disponible pour chacun de ses défis, que ce soit en matière d'efficacité énergétique, de développement d'énergies renouvelables ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).  «Il est essentiel d'adopter une approche de complémentarité entre les sources d'énergie afin que le Québec devienne un exemple d'innovation énergétique.  Il lui sera alors possible de réaliser à la fois ses ambitieux objectifs environnementaux et ses ambitions économiques.», a également déclaré Stéphanie Trudeau.

Adopter des solutions énergétiques novatrices pour améliorer la performance environnementale et économique du Québec

Le gaz naturel est appelé à jouer un rôle majeur dans la transition vers un Québec moins émetteur de gaz à effet de serre.  C'est d'ailleurs dans cette optique que Gaz Métro articule sa mission et son action, afin de faire du gaz naturel un outil incontournable pour que le Québec performe sur le plan économique et environnemental. 

Sur le plan économique, les utilisateurs de gaz naturel du Québec ont épargné près de
2 milliards de dollars au cours des quatre dernières années grâce à la baisse importante du prix du gaz naturel en Amérique du Nord. De plus, en passant du mazout au gaz naturel, les entreprises et les institutions réduisent du tiers leurs émissions de gaz à effet de serre, en plus de diminuer considérablement les émissions de polluants atmosphériques responsables du smog et des pluies acides. Cela leur permet également d'être mieux outillées pour faire face à leurs obligations découlant du Système de plafonnement et d'échanges de droits d'émissions de carbone (SPEDE). 

Ces gains économiques et environnementaux permettent aux régions d'être compétitives et  militent en faveur d'un déploiement plus vaste de la desserte en gaz naturel sur l'ensemble du territoire. 

Ce n'est pas d'hier que Gaz Métro s'efforce d'offrir des solutions énergétiques novatrices, centrées sur les besoins de ses clients et les objectifs de la collectivité.  Gaz Métro est un précurseur en efficacité énergétique, puisqu'elle fut la première à offrir un plan global à sa clientèle en 2001. Depuis, les 80 000 projets réalisés dans le cadre du plan global en efficacité énergétique de Gaz Métro ont permis d'effacer l'équivalent du double  de la consommation des 46 500 nouveaux clients résidentiels raccordés dans la même période.  C'est 580 000 tonnes de GES qui ont ainsi été évitées.  Cette performance remarquable est la pierre d'assise sur laquelle Gaz Métro compte appuyer ses démarches futures, afin de demeurer un chef de file en efficacité énergétique et continuer à aider ses clients à consommer mieux et consommer moins.

Gaz Métro œuvre également au déploiement de nouvelles solutions énergétiques structurantes pour répondre aux besoins du Québec.  Le développement de projets de biométhanisation permet d'envisager l'arrivée prochaine dans le réseau gazier de gaz renouvelable produit localement à partir des matières organiques et qui permettra de mieux servir les besoins du Québec en énergie verte. 

Dans le domaine du transport, le gaz naturel est à même d'avoir un impact positif substantiel dans l'amélioration du bilan de GES du Québec, et ce, en complémentarité avec l'électrification du parc automobile.  Les technologies existantes permettent déjà de réduire du quart les émissions du transport lourd de marchandise si on utilise le gaz naturel en remplacement du diesel dans les camions et les navires.  « Le secteur du transport est responsable de 43 % des émissions totales du Québec et le transport lourd en représente la part la plus importante.  Il faut donc accélérer la mise en place du tandem auto électrique – camion au gaz naturel qui peut permettre des gains substantiels déjà à notre portée, puisque la technologie et les outils existent. », a également mentionné Stéphanie Trudeau. 

L'implication de Gaz Métro dans le développement des Parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré lui a permis de mettre son savoir-faire au service du développement de cette filière d'énergie éolienne. Gaz Métro restera à l'affut de telles opportunités dans le futur afin de contribuer à l'émergence de filières énergétiques alternatives qui permettront au Québec de disposer d'un portefeuille énergétique diversifié.

La consultation permettra aussi d'aborder le contexte réglementaire qui encadre le secteur de l'énergie afin qu'il soit un catalyseur d'innovation et de créativité.

Gaz Métro en bref

Comptant plus de 5 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est un important distributeur d'énergie. Principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, elle y exploite un réseau de conduites souterraines de plus de 10 000 km qui dessert 300 municipalités et rejoint plus de 185 000 clients. Gaz Métro est aussi présente au Vermont où elle dessert quelque 300 000 clients. Elle y est active sur le marché de la production d'électricité et celui de la distribution d'électricité et de gaz naturel. Gaz Métro s'implique dans le développement de projets énergétiques porteurs et novateurs tels que la production d'énergie éolienne, l'utilisation du gaz naturel comme carburant dans le transport et la valorisation du biométhane. Gaz Métro vise à satisfaire les besoins de ses clients, à soutenir les entreprises, les organismes communautaires, les familles et les collectivités ainsi qu'à répondre aux attentes de ses associés (Gaz Métro inc. et Valener) et de ses employés.

Renseignements :
Audrey Giguère, porte-parole
Affaires publiques
514 598-3449

Retour aux nouvelles