Desserte de la Côte-Nord en gaz naturel : Gaz Métro se réjouit des mesures prévues dans le budget du gouvernement du Québec

20 Mars 2012 - Communiqués de presse

DESSERTE DE LA CÔTE-NORD EN GAZ NATUREL

Gaz Métro se réjouit des mesures prévues dans le budget du gouvernement du Québec

Québec, le 20 mars 2012 – Gaz Métro se réjouit des mesures annoncées plus tôt aujourd'hui par le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, lesquelles visent à permettre à la Côte-Nord d'avoir accès au gaz naturel. « Nous saluons le leadership du gouvernement et nous envisageons avec enthousiasme de rendre disponible cette source d'énergie concurrentielle aux entreprises nord-côtières et, du même coup, de permettre au Québec d'améliorer son bilan environnemental» a déclaré Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro.

À la demande de multiples intervenants, Gaz Métro étudie depuis un certain temps la faisabilité technique et économique d'alimenter la Côte-Nord en gaz naturel. Sa venue contribuerait au développement de la région en offrant une solution énergétique plus compétitive pour les industries, les commerces et les institutions. De plus, le passage du mazout au gaz naturel permet d'éliminer près de 93% des polluants et des particules qui occasionnent le smog ainsi que les pluies acides, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 31%. Si le mazout lourd présentement consommé sur la Côte-Nord était remplacé par du gaz naturel, cela se traduirait par une diminution annuelle de 150 000 tonnes de GES.

L'option de desserte privilégiée, et sur laquelle porteront les études, est de raccorder les secteurs industriels de Baie-Comeau, Port-Cartier et Sept-Îles au réseau gazier existant, un projet évalué à environ 750 M$.  Ce scénario implique la construction d'un gazoduc entre Jonquière et Sept-Îles, selon un tracé qu'il reste à établir, ainsi que des installations pour desservir chacune des trois grandes régions industrielles. 

Prochaines étapes

Le support gouvernemental annoncé cet après-midi pour la période d'avant-projet couvrira 75 % des coûts de réalisation des études environnementales et des travaux d'ingénierie évalués à environ 40 M$ d'ici le printemps 2013. Afin de permettre la desserte de la Côte-Nord dès 2015-2016, ces études doivent débuter le plus tôt possible. Celles-ci se dérouleront donc parallèlement aux demandes réglementaires qui sont préalables à la signature des ententes définitives avec les futurs clients nord-côtiers.

« À titre de distributeur gazier, Gaz Métro doit s'assurer que les projets d'extension de son réseau atteignent un équilibre entre les coûts devant être supportés par les clients actuels et les futurs clients des nouvelles régions desservies. Gaz Métro travaillera étroitement avec le gouvernement du Québec afin de s'assurer que le coût du gaz naturel livré sur la Côte-Nord soit compétitif lors de la mise en service du gazoduc et de faire en sorte qu'il n'y ait pas de hausse tarifaire indue pour les clients actuels de Gaz Métro » a ajouté Sophie Brochu.

Plusieurs étapes réglementaires sont à prévoir et divers permis et autorisations seront nécessaires tout au long des différentes phases de développement de cet important prolongement de réseau. Comme elle le fait dans tous ses projets, Gaz Métro maintient et maintiendra une communication régulière avec les différents intervenants concernés.

Gaz Métro en bref

Comptant plus de 3,7 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec. Son réseau de plus de 10 000 km de conduites souterraines dessert 300 municipalités. Présente dans ce secteur réglementé depuis 1957, Gaz Métro est le fournisseur d'énergie de confiance de ses clients au Québec et au Vermont, qui choisissent le gaz naturel pour son prix concurrentiel, son efficacité, son confort et ses avantages environnementaux. Gaz Métro est aussi présente dans le transport et l'entreposage de gaz naturel,sur le marché de la distribution d'électricité,  ainsi que dans le développement de projets énergétiques porteurs tels que l'éolien, le gaz naturel comme carburant dans le transport et la biométhanisation. Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses associés (Gaz Métro inc. et Valener), de ses employés et des collectivités où elle est présente.

Mise en garde au sujet des énoncés prospectifs

Certains énoncés qui figurent dans le présent communiqué peuvent constituer des énoncés prospectifs en vertu de la législation en valeurs mobilières applicable. Ces énoncés prospectifs reflètent les intentions, les projets, les attentes et les opinions de la direction (la « Direction ») de GMi et sont fondés sur des renseignements qui sont actuellement à la disposition de la Direction et des hypothèses à l'égard d'événements futurs. Les énoncés prospectifs mettent en cause des risques et incertitudes connus et inconnus ainsi que d'autres facteurs indépendants de la volonté de GMi ou de Gaz Métro. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de GMi et de Gaz Métro diffèrent de façon importante des attentes actuelles telles qu'exprimées dans les énoncés prospectifs. Bien que ces énoncés prospectifs soient fondés sur ce que la Direction estime être des hypothèses raisonnables, GMi et Gaz Métro ne peuvent garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ceux dont il est question dans ces énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs sont à jour à la date de ce communiqué et GMi et Gaz Métro n'assument aucune obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour tenir compte de faits nouveaux ou de circonstances nouvelles, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'y obligent. Vous êtes priés de ne pas vous fier indûment à ces énoncés prospectifs. Nous vous invitons à consulter la version intégrale de la mise en garde relative aux énoncés prospectifs ainsi que la description des hypothèses pertinentes et des risques susceptibles d'affecter les résultats réels de GMi et de Gaz Métro qui figurent dans le rapport de gestion de GMi et de Gaz Métro, pour l'exercice terminé le 30 septembre 2011 et dans le dossier d'information de GMi. Ces documents sont disponibles sur SEDAR à www.sedar.com.

Pour plus de renseignements :
Stéphanie Trudeau
514 598-3449

Retour aux nouvelles