Gaz Métro alimentera la région de Thetford-Mines en gaz naturel dès 2012

13 Décembre 2010 - Communiqués de presse

Thetford-Mines, le 13 décembre 2010 – À la suite de l’annonce aujourd’hui par le Premier ministre du Canada, l’Honorable Stephen Harper, en présence du ministre des Ressources naturelles du Canada, Monsieur Christian Paradis, d’une contribution de 18,1 millions de dollars pour un projet d’investissement total de 24,7 millions de dollars pour permettre à la région de Thetford-Mines d’être alimentée en gaz naturel, Madame Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, est fière de confirmer l’importante implication de son entreprise dans ce projet d’envergure qui permettra à la région d’être desservie dès 2012. En effet, Gaz Métro alimentera la région en prolongeant son réseau actuel de 72 km.

Gaz Métro desservira une nouvelle région
Grâce aux contributions financières du gouvernement fédéral et de Gaz Métro, respectivement de 18,1 millions et de 6,6 millions de dollars, ce projet tant souhaité par la communauté de Thetford-Mines se concrétisera à l’automne 2012. Gaz Métro a maintenant en main ce qu’il lui faut pour entamer le processus commercial en vue de convenir d’ententes avec les principaux utilisateurs de gaz naturel du secteur. Le tracé privilégié longera la route 112 à partir de Vallée-Jonction jusqu’à Black Lake. Ce prolongement du réseau gazier permettrait de desservir ces deux municipalités, ainsi que celles de St-Frédéric, Tring-Jonction, Sacré-Cœur de Jésus, East-Broughton,  Saint-Pierre de Broughton et Thetford-Mines.

Économie et environnement, main dans la main
« En plus de contribuer au développement économique de la région en permettant d’accroître son potentiel industriel, a annoncé aujourd’hui Sophie Brochu, la disponibilité du gaz naturel contribuera à la compétitivité des approvisionnements énergétiques de nos futurs clients. Ce projet de gazoduc permettra également d’améliorer significativement leur bilan environnemental. De nombreux clients commerciaux et industriels pourront se convertir du mazout au gaz naturel au courant des prochaines années et ainsi diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre de plus de 30%. »

Rappelons que pour le marché affaires, le gaz naturel est l’énergie la moins chère depuis 11 ans et qu’à titre de combustible le plus propre, il peut contribuer immédiatement et de façon importante à la diminution des gaz à effet de serre (GES).  

Initialement, les clients proviendront principalement des secteurs commercial, institutionnel et industriel. Ils consommeront annuellement environ 10 millions de mètres cubes de gaz naturel. Le potentiel actuel de la région pour ce secteur est quant à lui estimé à une soixantaine de clients qui consommeraient plus de 16 millions de mètres cubes de gaz naturel par année. Le projet permettrait ainsi de déplacer plus de 8 millions de litres de mazout, ce qui représente une réduction des émissions de GES d’environ 8 000 tonnes équivalent de CO2. 

Processus en marche pour desservir la région
Gaz Métro est reconnue pour son expertise en matière de gestion de réseaux gaziers fiables et sécuritaires. L’entreprise s’assurera, comme pour tous ses projets, d’obtenir les permis et autorisations requis et de respecter les exigences environnementales et réglementaires. Le tracé préliminaire proposé minimisera les impacts environnementaux et agricoles tout en respectant l’économie du projet.  Gaz Métro déposera dans les prochains mois une demande à la Régie de l’énergie pour faire autoriser les investissements afférents au prolongement du réseau, qui représentent un investissement de 6,6 millions de dollars pour Gaz Métro.


Gaz Métro en bref
Comptant plus de 3,6 milliards de dollars d’actifs, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec où elle dessert plus de 300 municipalités.  Présente dans ce secteur réglementé depuis plus de 50 ans, Gaz Métro est devenue le fournisseur d’énergie de confiance de quelque 182 000 clients au Québec et 136 000 clients au Vermont et a su acquérir le savoir-faire et les compétences nécessaires pour diversifier ses activités au-delà du gaz naturel. Conformément à sa stratégie de croissance prudente, Gaz Métro a fait une entrée réussie sur le marché de la distribution d’électricité au Vermont et dans le développement de projets d’énergie éolienne au Québec. Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses associés, de ses employés et des collectivités où elle est présente.www.gazmetro.com

Pour plus d'information :
Relations publiques
514-598-3449

Retour aux nouvelles