Gaz Métro, toujours chef de file pour ses réalisations reliées aux changements climatiques

6 Novembre 2008 - Communiqués de presse

Montréal, le 6 novembre 2008 – Gaz Métro figure parmi les entreprises canadiennes qui font preuve d'une transparence exemplaire par rapport à leur empreinte de carbone. En effet, l'organisme Carbon Disclosure Project annonce aujourd'hui à Montréal que Gaz Métro fait partie des lauréats pour la divulgation de ses gestes et réalisations reliés aux changements climatiques.

Cette récompense vient une fois de plus mettre en lumière la démarche d'amélioration de Gaz Métro à l'égard de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), démarche qui se traduit autant par un souci de transparence que par des résultats appréciables.

Quatre fois et demi l'objectif de Kyoto

Dès 1994, avant même la signature du protocole de Kyoto par le Canada, Gaz Métro s'est engagée volontairement à réduire ses émissions de GES. L'entreprise a depuis réduit ses émissions de
28 % par rapport à leur niveau de 1990. Cela représente quatre fois et demi l'objectif canadien aux termes du protocole de Kyoto.

Gaz Métro applique un plan de gestion des émissions de GES déposé à la Régie de l'énergie, qui prévoit des réductions récurrentes de l'ordre de 350 tonnes de CO2 par an sur 5 ans (2008-2012). Les réductions d'émissions de Gaz Métro proviennent à la fois de la modernisation du réseau gazier, de l'amélioration de la performance environnementale de ses bâtiments et d'une gestion rigoureuse de son parc de véhicules.

Gaz Métro aide aussi ses clients à réduire leurs propres émissions de GES grâce au Plan global d'efficacité énergétique et au Fonds en efficacité énergétique. Ceux-ci combinent plus de 25 programmes qui encouragent une vaste gamme de mesures d'économie d'énergie, allant du remplacement des chaudières et chauffe-eau à la mise à niveau de processus industriels. Ces programmes ont permis aux clients participants de baisser leur consommation de gaz naturel et de réduire leurs émissions de GES de près de 300 000 tonnes entre 2000 et 2008 – l'équivalent du chauffage de 62 000 maisons unifamiliales.

« Le gaz naturel est une source d'énergie incontournable pour le Québec. Parmi les combustibles fossiles, le gaz naturel est de loin le plus propre, pour ses faibles émissions de GES et parce qu'il ne cause à peu près aucune pollution atmosphérique », explique Philippe Batani, directeur du développement durable chez Gaz Métro. « Parce que nous gérons nos activités de façon responsable et performante, nous travaillons à réduire au minimum notre empreinte environnementale. »


À propos du Carbon Disclosure Project

Carbon Disclosure Project est un organisme qui recueille de l'information auprès des grandes entreprises sur leurs actions reliées aux changements climatiques, avec l'appui de 385 investisseurs gérant des actifs d'une valeur de 57 billions de dollars.

En 2008, 1 672 entreprises ont répondu au questionnaire de Carbon Disclosure Project, dont 106 entreprises canadiennes.

Gaz Métro en bref

Avec plus de 3,3 milliards de dollars d'actifs et environ 1 300 employés au Québec, Gaz Métro est une grande entreprise énergétique québécoise et l'un des plus importants distributeurs de gaz naturel au Canada. Gaz Métro dessert quelque 171 000 clients au Québec grâce à un réseau de conduites souterraines de près de 10 000 km.

Pour plus d'information :
Affaires publiques
514-598-3449

Retour aux nouvelles