Gaz Métro, troisième fois championne de la transparence par rapport aux changements climatiques

8 Octobre 2009 - Communiqués de presse

Montréal, le 8 octobre 2009 – Pour la troisième année, Gaz Métro figure parmi les entreprises canadiennes qui font preuve d’une transparence exemplaire par rapport à leur empreinte de carbone. En effet, l’organisme Carbon Disclosure Project annonce aujourd’hui que Gaz Métro fait partie une fois de plus des chefs de file pour la divulgation de ses gestes et réalisations reliés aux changements climatiques.

Cette récompense s’inscrit dans un des champs d’action prioritaires de Gaz Métro, où l’entreprise agit pour réduire son empreinte écologique. Gaz Métro a adopté dès 1994 une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Cette démarche a permis à Gaz Métro d’atteindre des résultats appréciables et d’améliorer ses communications dans une optique de transparence.

« La transparence est un élément essentiel de la bonne gouvernance », souligne Philippe Batani, chef de service du développement durable chez Gaz Métro. « Pour Gaz Métro, c’est un précepte qui s’applique autant à notre bilan en matière de développement durable qu’à nos relations avec nos investisseurs. »

Cette distinction revient à Gaz Métro quelques semaines après la publication de son premier Bilan de développement durable, qui présente les activités, les réalisations ainsi que les enjeux de Gaz Métro en lien avec son développement durable. La version électronique de ce bilan est disponible au www.gazmetro.com/dd.

Les résultats de Gaz Métro et de ses clients

Depuis le début des années 2000, Gaz Métro s’est engagée à faire sa part pour réduire ses émissions de GES en dessous du niveau de 1990. Cet objectif a été dépassé. En 2008, nos émissions de GES étaient de 66 718 tonnes, comparativement à 78 552 tonnes en 1990, une diminution de 15,1 %.

Au-delà de ses actions volontaires, Gaz Métro s’est aussi engagée depuis 2007 à respecter un plan formel de réduction des GES auprès de la Régie de l’énergie, prévoyant des réductions récurrentes de 350 tonnes de CO2 éq. par an, de 2008 à 2012 provenant de projets spécifiques touchant ses installations et ses activités.

Gaz Métro aide aussi ses clients à s’adapter aux défis actuels en leur proposant des programmes en efficacité énergétique, notamment pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques. Depuis la création du Plan global en efficacité énergétique et du Fonds en efficacité énergétique en 2000, plus de 66 000 clients en ont profité et ont ainsi économisé 169 millions de mètres cubes de gaz naturel. Cela s’ajoute aux clients résidentiels et affaires qui ont converti au gaz naturel des appareils fonctionnant au moyen d’énergies plus polluantes, grâce au Compte d’aide à la substitution d’énergies plus polluantes (CASEP). En tout, cela a permis aux clients de Gaz Métro de réduire leurs émissions totales de GES d’un équivalent de 344 000 tonnes de CO2.

À propos du Carbon Disclosure Project

Carbon Disclosure Project est un organisme qui recueille de l’information auprès des grandes entreprises sur leurs actions reliées aux changements climatiques, avec l’appui de 385 investisseurs gérant des actifs d’une valeur de 57 billions de dollars.

En 2008, 1 672 entreprises ont répondu au questionnaire de Carbon Disclosure Project, dont 106 entreprises canadiennes.

Gaz Métro en bref

Comptant près de 3,4 milliards de dollars d’actifs, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec. Présente dans ce secteur réglementé depuis plus de 50 ans, Gaz Métro est devenue le fournisseur d’énergie de confiance de quelque 180 000 clients au Québec et 134 500 clients au Vermont et a su acquérir le savoir-faire et les compétences nécessaires pour diversifier ses activités au-delà du gaz naturel. Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses détenteurs de parts, de ses employés et des collectivités où elle est présente.

Pour plus de renseignements :

Médias et relations publiques
514 598-3449

Retour aux nouvelles