Gaz naturel comme carburant maritime : Le premier traversier propulsé au GNL en Amérique du Nord entre en service à Matane

13 Juillet 2015 - Communiqués de presse

Montréal, le 13 juillet 2015 –Gaz Métro salue l'entrée en service officielle, aujourd'hui, du NM F.‑A.‑Gauthier, qui constitue le premier traversier propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord. Il s'agit du même coup du premier navire, toutes catégories confondues, propulsé au GNL au Canada. En choisissant le gaz naturel comme carburant pour son nouveau vaisseau-amiral, la Société des traversiers du Québec franchit un jalon important dans le secteur du transport maritime au Québec et ouvre la voie aux armateurs d'ici pour l'utilisation d'une technologie éprouvée, performante et plus propre. L'utilisation du GNL permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 25 % en comparaison du diesel marin, en plus d'éliminer presque totalement les émissions de particules fines et autres polluants atmosphériques. Les moteurs à GNL sont également plus silencieux et produisent moins de vibrations, pour un plus grand respect de la vie marine.

La motorisation au GNL est une technologie éprouvée et largement utilisée depuis plusieurs années dans le secteur du transport routier et maritime dans le monde, notamment en Europe. « C'est extraordinaire que cette grande première ait lieu chez-nous, au Québec, et Gaz Métro est très fière d'y participer », souligne Martin Imbleau, vice-président, Développement de l'entreprise et énergies renouvelables chez Gaz Métro. « En appui à la Stratégie maritime du Québec, le GNL offre une solution concrète à la lutte aux changements climatiques, et permet aux armateurs d'ici de se conformer aux normes de plus en plus strictes en matière d'émissions polluantes sur les voies navigables en Amérique du Nord. »

À la suite d'une entente conclue en 2013, Gaz Métro, par sa filiale Gaz Métro GNL, S.E.C., a été choisie comme fournisseur de GNL destiné à alimenter trois nouveaux traversiers de la Société des traversiers du Québec, dont le NM F.‑A.‑Gauthier. Celui-ci prend aujourd'hui la relève du NM Camille‑Marcoux pour la traverse Matane–Baie‑Comeau–Godbout. Les deux autres navires seront assignés à la traverse Tadoussac–Baie‑Sainte‑Catherine.

Gaz naturel liquéfié

Le gaz naturel devient liquide lorsqu'il est refroidi à -162 °C. Le GNL occupe 600 fois moins d'espace qu'à l'état gazeux, ce qui représente un avantage très important pour son entreposage et son transport, par camion-citerne ou par navire. Gaz Métro liquéfie du gaz naturel depuis 1969 à son usine située dans l'Est de Montréal. Utilisé à l'origine pour subvenir à la forte demande énergétique en périodes de pointe, le GNL est aujourd'hui employé comme un carburant plus propre.


Gaz Métro et Gaz Métro GNL en bref

Gaz Métro GNL, S.E.C. (Gaz Métro GNL) est une filiale de Gaz Métro qui a été mise sur pied afin de commercialiser et de vendre le gaz naturel liquéfié (GNL). Investissement Québec est coactionnaire de Gaz Métro GNL à la hauteur de 42 %.

Comptant plus de 6 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est un important distributeur d'énergie. Principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, elle y exploite un réseau de conduites souterraines de plus de 10 000 km qui dessert 300 municipalités et rejoint plus de 195 000 clients. Gaz Métro est aussi présente au Vermont où elle dessert plus de 305 000 clients. Elle y est active sur le marché de la production d'électricité et celui de la distribution d'électricité et de gaz naturel. Gaz Métro s'implique dans le développement et l'exploitation de projets énergétiques porteurs et novateurs tels que la production d'énergie éolienne, l'utilisation du gaz naturel comme carburant dans le transport et la valorisation du biométhane. Gaz Métro est un joueur clé du secteur énergétique qui prend les devants pour répondre aux besoins de ses clients, des régions et municipalités, des organismes communautaires et des collectivités, en plus de répondre aux attentes de ses associés (Gaz Métro inc. et Valener) et de ses employés.

Informations :

Estelle Lacroix

Affaires publiques
514 598-3449
www.twitter.com/gazmetro
www.gazmetro.com/salledepresse
Retour aux nouvelles