Le prix du gaz naturel atteint son plus bas prix en huit ans

21 Octobre 2010 - Communiqués de presse

Les clients de Gaz Métro profiteront cet hiver de l’énergie la plus concurrentielle sur les marchés résidentiel et commercial

Montréal, 21 octobre 2010
– Depuis l’été 2008, les prix du gaz naturel sur le marché sont à la baisse. Les clients de Gaz Métro bénéficient directement de cette baisse, puisque le prix du gaz de réseau  est passé de 35,503 ¢/m3 en juillet 2008, soit 9,37 $ le gigajoule (GJ) à 18,301 ¢/m3 ce mois-ci (4,83 $/GJ), une baisse importante de 48 % en deux ans et son plus bas prix depuis 8 ans.

En  2010, les quantités de gaz naturel disponibles sur le continent nord-américain se sont maintenues à des niveaux relativement élevés avec un stockage supérieur à la moyenne sur cinq ans.

L’offre continentale de gaz naturel est abondante en raison notamment de la croissance de la production de gaz de source non traditionnelle aux États-Unis. Les prix du marché du gaz naturel à la frontière de l’Alberta se sont maintenus en moyenne à  4 $/GJ au cours de l’exercice 2010.


Le gaz naturel, plus économique que l’électricité et que le mazout
Les prix actuels du gaz naturel viennent donc confirmer le positionnement concurrentiel favorable du gaz naturel comme source d’énergie pour les Québécois.

En ce début de saison de la chauffe, les clients de Gaz Métro peuvent se réjouir. Le chauffage d’une résidence type  au gaz naturel coûte 11 % moins cher qu’à l’électricité et 15% moins cher qu’au mazout.

Quant au client commercial type , l’avantage concurrentiel du gaz naturel est encore plus marqué et depuis plus longtemps. Le gaz naturel est moins cher que l’électricité depuis 11 ans et coûte au moins 36 % moins cher cette année. Par rapport au mazout, le gaz naturel est plus avantageux depuis 5 ans et est au moins  30 % moins cher cette année. Des économies qui se traduisent en plusieurs milliers de dollars.


La compétitivité du gaz naturel : un atout pour l’environnement
Dans les marchés commerciaux et industriels, la forte compétitivité du gaz naturel favorise l’utilisation de cette source en remplacement du mazout, ce qui contribue à diminuer de plus de 30 % les émissions de GES. N’oublions pas que le Québec reste le triste champion canadien consommateur de mazout, (Statistique Canada, 2009).
Depuis deux ans, la conversion du mazout au gaz naturel des clients industriels a d’ailleurs permis de diminuer les GES de 495 000 tonnes de CO2 équivalent.


 
Gaz Métro en bref
Comptant plus de 3,6 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec. Présente dans ce secteur réglementé depuis plus de 50 ans, Gaz Métro est devenue le fournisseur d'énergie de confiance de quelque 180 000 clients au Québec et 136 000 clients au Vermont et a su acquérir le savoir-faire et les compétences nécessaires pour diversifier ses activités au-delà du gaz naturel. Conformément à sa stratégie de croissance prudente, Gaz Métro a fait une entrée réussie sur le marché de la distribution d'électricité au Vermont et dans le développement de projets d'énergie éolienne au Québec.

Pour plus d'information :
Relations publiques
514-598-3449

Retour aux nouvelles