Le projet de prolongement du réseau de Gaz Métro jusqu’à Thetford Mines est approuvé par la Régie de l’énergie

26 Septembre 2011 - Communiqués de presse

Montréal, le 26 septembre 2011 – La présidente et chef de la direction de Gaz Métro, madame Sophie Brochu, se réjouit de la décision rendue vendredi dernier par la Régie de l’énergie du Québec qui approuve sa demande de prolongement du réseau de Gaz Métro sur environ 80 kilomètres jusqu’à Thetford Mines; un investissement total de plus de 25 millions de dollars qui accroîtra grandement la compétitivité des entreprises, des commerces et des institutions de la région. Le prolongement du réseau est rendu possible notamment grâce à une contribution du gouvernement du Canada allant jusqu’à 18,1 millions de dollars et à un investissement de 7,2 millions de dollars de Gaz Métro.

« Cela fait 15 ans que le milieu se mobilise pour obtenir un approvisionnement en gaz naturel dans la région de Thetford Mines afin d’accroître son potentiel industriel. Sa détermination est récompensée et nous en sommes très heureux », a déclaré Sophie Brochu.

Cette décision de la Régie de l’énergie s’inscrit dans un rigoureux processus devant mener au début des travaux au printemps 2012. D’ici là, Gaz Métro poursuivra son travail afin d’obtenir l’ensemble des autorisations et des permis requis afin de respecter les exigences environnementales et légales. Le tracé privilégié longera la route 112 à partir de Vallée-Jonction jusqu’à Black Lake (Thetford Mines). Ce prolongement du réseau gazier permettra de desservir ces deux municipalités ainsi que celles de Saint-Frédéric, Tring-Jonction, Sacré-Cœur-de-Jésus, East Broughton, Saint-Pierre-de-Broughton et Thetford-Mines.

Les considérations économiques sont évidemment intéressantes, notamment grâce à l’accès à une source d’énergie plus concurrentielle. Les bénéfices environnementaux sont tout aussi importants en raison de la substitution du mazout vers le gaz naturel, permettant ainsi à nos futurs clients de diminuer de 31 % leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Des ententes ont déjà été signées avec 21 clients, principalement dans les secteurs industriel (métallurgie et matériaux), institutionnel et de la restauration. Lorsque le gaz naturel sera accessible dans la région à la fin de 2012, Gaz Métro évalue qu’une soixantaine de clients supplémentaires situés à proximité du réseau pourraient s’y brancher. L’entreprise estime que les économies totales de gaz à effet de serre (GES) se chiffreront à un équivalent de plus de 6 000 tonnes.

Rencontres d’information
Afin de fournir le maximum de renseignements à la population et aux entreprises présentes sur le tracé privilégié, qui s’étend de Vallée-Jonction à Black Lake (Thetford Mines), Gaz Métro tiendra à la fin de 2011 une série de rencontres d’information pour présenter le projet. Les détails de ces rencontres seront communiqués aux communautés concernées dans les médias locaux au fur et à mesure de l’avancement du dossier.

Gaz Métro en bref
Comptant plus de 3,6 milliards $ d’actif, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, desservant 300 municipalités grâce à un réseau de plus de 10 000 km. Présente dans ce secteur réglementé depuis 1957, Gaz Métro est le fournisseur d’énergie de confiance de ses clients au Québec et au Vermont, qui choisissent le gaz naturel pour son prix compétitif, son efficacité, son confort et ses avantages environnementaux. Gaz Métro est aussi présente sur le marché de la distribution d’électricité, dans le transport et l’entreposage de gaz naturel, ainsi que dans le développement de projets tels que l’éolien, le gaz naturel comme carburant dans le transport et la biométhanisation. Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses associés : Gaz Métro inc. et Valener Inc., de ses employés et des collectivités où elle est présente. www.gazmetro.com 



Pour plus d'information :
Audrey Giguère
Médias et relations publiques
Gaz Métro
514 598-3449
www.gazmetro.com/salledepresse

 

Retour aux nouvelles