L’hôpital Jeffery Hale se convertit au gaz naturel et contribue à la réduction des GES du Québec

22 Février 2011 - Communiqués de presse

Montréal, le 22 février 2011 – Afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et ses coûts d'énergie, l'hôpital Jeffery Hale a décidé de remplacer ses équipements désuets au mazout lourd pour des appareils à haute efficacité énergétique au gaz naturel.

Une diminution importante de 31 % des gaz à effet de serre

En convertissant son mode de chauffage du mazout lourd au gaz naturel, l'hôpital Jeffrey Hale n'a pas seulement réalisé des économies sur sa facture de chauffage, il a réduit de plus de 31 % ses émissions de GES et a pratiquement éliminé les contaminants atmosphériques responsables des pluies acides liés à la combustion du mazout lourd.

Concrètement, c'est 600 tonnes de GES qui seront évités annuellement. Ceci est l'équivalent du retrait définitif d'environ 150 voitures de la route.

«  Pour nous, réduire nos GES était une priorité importante quant est venu le temps de changer nos équipements de chauffage », a déclaré John Haberlin, directeur des ressources financières et matérielles.

Exit le mazout lourd…

Si  les économies de coûts et les diminutions de GES peuvent en convaincre plusieurs,  pour d'autres, c'est la diminution des efforts consacrés à l'entretien des équipements de chauffage au mazout lourd qui constitue l'argument gagnant. En effet, le mazout lourd est un résidu de produits pétroliers qui a une consistance très épaisse. Le liquide est tellement visqueux que les réservoirs doivent être chauffés en permanence afin d'être brûlés par une chaudière…Un processus très peu efficace à l'ère de l'économie d'énergie.

Au contraire, le gaz naturel est un combustible propre, sans suie, sans fumée noire et surtout, le client n'a plus le souci d'entretenir et d'approvisionner le réservoir. Le réseau gazier souterrain assure une alimentation continue et sécuritaire.

Des économies moyennes de 25 000 $ par année

Grâce aux programmes en efficacité énergétique et au programme de rabais à la consommation de Gaz Métro, Jeffery Hale a pu bénéficier d'aides financières importantes qui lui ont permis d'amortir les investissements reliés aux équipements à haute efficacité énergétique au gaz naturel. 

«Le gaz naturel est l'énergie la moins chère dans tous les marchés pour le chauffage. Basé sur les prix moyens du mazout lourd et du gaz naturel en 2010, la conversion du mazout lourd au gaz naturel pourrait faire économiser jusqu'à 25 000 $ par année à l'hôpital», a souligné Patrick Mekhaël, directeur ventes, comptes majeurs chez Gaz Métro.

À propos de Jeffery Hale

L'hôpital Jeffery Hale est un établissement public qui offre une grande variété de services de soins de santé primaires à la population de la région de la Capitale-Nationale. L'établissement exploite un centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) avec, en complément, les missions de centre hospitalier et de services communautaires de langue anglaise (de type CLSC).

Gaz Métro en bref

Comptant plus de 3,6 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec. Présente dans ce secteur réglementé depuis plus de 50 ans, Gaz Métro est devenue le fournisseur d'énergie de confiance de plus de
180 000 clients au Québec et 135 000 clients au Vermont et a su acquérir le savoir-faire et les compétences nécessaires pour diversifier ses activités au-delà du gaz naturel. Conformément à sa stratégie de croissance prudente, Gaz Métro est présente sur le marché de la distribution d'électricité au Vermont et dans le développement de projets d'énergie éolienne au Québec. Sachant se démarquer dans un marché concurrentiel,
Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses associés, de ses employés et des collectivités où elle est présente. www.gazmetro.com

- 30 -

Pour plus d'information :
Médias et relations publiques
514-598-3449

Retour aux nouvelles