Prix du gaz naturel : Gaz Métro rassure ses clients

14 Septembre 2005 - Communiqués de presse

Montréal, le 14 septembre 2005 - Étant donné les fluctuations récentes sur le marché de l’énergie et pour faire suite à diverses informations ayant circulé dans les derniers jours sur une flambée possible du prix du gaz naturel, Gaz Métro désire faire le point sur la situation actuelle.

Dans le secteur résidentiel, une hausse de la fourniture de gaz naturel n’est pas reflétée directement et instantanément sur la facture du client. Divers mécanismes et le mode de fixation des prix, encadrés par la Régie de l’énergie, permettent de limiter à court et à moyen terme les chocs de prix.

Hausse du prix du gaz naturel : seulement la moitié de la facture du client est concernée

La facture de gaz naturel est constituée de plusieurs composantes. Les deux principales composantes sont la distribution et la fourniture de gaz naturel. C'est uniquement cette dernière composante qui est soumise à des variations de prix. Elle représente environ la moitié de la facture du client résidentiel. Une hausse du prix de la molécule de 10 % se traduirait par une augmentation de 5 % du total de sa facture. Gaz Métro ne fait aucun profit sur la fourniture qui est revendue au prix qu'elle la paie, sans aucune majoration.

L’an dernier, la Régie de l’énergie du Québec a approuvé une baisse globale des tarifs de distribution du gaz naturel présentement en vigueur. Depuis 3 ans, la part de la distribution de Gaz Métro a subi des baisses cumulatives de 12 % au total de sa clientèle incluant le résidentiel. Pour cette année, la demande faite à la Régie de l’énergie a été de maintenir le tarif en dessous de l’inflation. Ce tarif est fixé chaque année.

Outils financiers pour limiter les chocs de prix

Gaz Métro revend à ses clients la fourniture de gaz naturel au même prix qu’elle la paie elle-même. Ce prix est fixé mensuellement selon des règles entérinées par la Régie de l’énergie. Afin d'assurer à ses clients le prix le plus avantageux et le plus stable, une équipe de professionnels surveille jour après jour le marché pour acheter le gaz naturel au meilleur prix et le mettre en inventaire pour des usages futurs, comme c’est le cas actuellement.

Également, des mécanismes financiers sont mis en place afin d'éviter de faire subir à la clientèle des fluctuations de prix trop importantes. C’est pourquoi généralement, les clients de Gaz Métro ne paient pas le gaz naturel au coût présenté sur les marchés, mais à un prix moindre, principalement lors de hausses inattendues, comme présentement. À l’heure actuelle, cette couverture créée par les différents outils financiers protège à court et à moyen terme nos clientèles contre les chocs de prix.

Autres mesures

Gaz Métro offre à ses clients une multitude de programmes d'efficacité énergétique pour réduire leur consommation d'énergie en utilisant des appareils plus performants.

Pour la clientèle affaires, Gaz Métro, en collaboration avec des fournisseurs de gaz naturel, permet à ses clients de bénéficier d'un programme de gaz naturel à prix fixe. Les clients qui y adhèrent peuvent ainsi acheter le gaz naturel à un prix déterminé à l’avance pour une période précise. Il s'agit en quelque sorte d'une « assurance » contre toute hausse subite, un peu à la manière d'une hypothèque fermée.

Gaz Métro est également un des trois partenaires d’un projet de terminal méthanier qui vise à aller chercher sur le marché mondial du gaz naturel liquéfié. Cette diversification de notre portefeuille d’approvisionnement permettrait notamment de diminuer la pression de l’offre et de la demande qu’on connaît actuellement.

Le prix du gaz naturel par rapport à d’autres sources

Dans le contexte actuel, toutes les sources d'énergie sont sujettes à des augmentations de prix. On a qu'à penser au mazout qui a subi des hausses record au cours des dernières semaines ou aux demandes d'augmentation des tarifs d'électricité.

Le gaz naturel demeure nettement plus avantageux que le mazout tant pour la facture que pour l’environnement, tant dans le secteur résidentiel que pour le secteur des affaires. Si on le compare à l'électricité, le gaz naturel reste plus compétitif pour les grands volumes tandis qu'il est presque à égalité dans le reste du marché affaires.

Prévisions pour le futur

Le marché de l’énergie est un marché très volatile et il est présentement en pleine transformation. De façon générale dans le monde, on assiste à une hausse constante de la demande sur toutes les formes d'énergie. Toutefois, l’offre supplémentaire qui viendrait satisfaire cette demande, elle, tarde parfois à venir. Dans ce contexte, des événements comme l’ouragan Katrina peuvent déséquilibrer momentanément une situation déjà relativement fragile.

Le gaz naturel subit lui aussi les lois inhérentes au marché de l’offre et de la demande. Il serait donc hasardeux de spéculer sur le prix du gaz naturel.

Source : Gaz Métro
Informations : Julie Garneau
Conseillère principale
Affaires publiques et gouvernementales
514 598-3183

Retour aux nouvelles