Traverse matane-Baie-Comeau-Godbout - Arrivée du NM F.-A.-Gauthier à Matane : Premier traversier propulsé au GNL en Amérique du Nord

20 Avril 2015 - Communiqués de presse

Matane, le 18 avril 2015 – Le ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Jean D'Amour, en compagnie de M. Jocelyn Fortier, président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), et du maire de Matane M. Jérôme Landry, soulignaient ce matin au quai de Matane, l'arrivée du nouveau traversier, le F.-A.-Gauthier. Ce navire, construit au chantier italien Fincantieri, devrait accueillir ses premiers passagers en juillet prochain.  D'ici là, le personnel de la traverse complètera l'ensemble des préparatifs nécessaire à sa mise en service.

Le F.-A.-Gauthier constitue le tout premier traversier à être propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord. Le GNL occupe 600 fois moins d'espace qu'à l'état gazeux, ce qui représente un avantage très important pour son transport et son entreposage. L'utilisation de ce carburant permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pouvant atteindre  25 % en comparaison de l'utilisation de diesel marin. Ce nouveau navire, qui remplacera le NM Camille-Marcoux dont la configuration ne répondra plus aux nouvelles normes de stabilité de Transports Canada en vigueur à compter du 1er janvier 2016, sera ainsi en mesure de respecter, voire de surpasser les plus récentes normes internationales en matière d'émissions polluantes. 

Le ministre D'Amour s'est réjoui de la livraison de cet imposant navire qui permettra à la population et aux touristes de bénéficier d'une expérience bonifiée pendant leur traversée : «L'arrivée du F.-A.-Gauthier et la technologie offerte par l'utilisation du GNL font partie du virage vert effectué actuellement par la Société des traversiers du Québec. Par la construction de navires propulsés au GNL et l'adaptation des différentes infrastructures régionales concernées, l'équipe de la STQ a su démontrer encore une fois son expertise dans la gestion de projets d'envergure s'inscrivant en lien direct avec les technologies vertes de demain, mais surtout avec la stratégie maritime.»

M. Jocelyn Fortier est tout aussi enthousiaste en décrivant certaines caractéristiques du traversier : «Notre clientèle sera choyée à bord.  La traversée, sensiblement de même durée qu'avant, sera plus dynamique et agréable grâce à l'aménagement convivial des divers services offerts qui invitent à la découverte : bistro, boutique, cafétéria, bar, salle de jeux pour enfants, salle de réunion, salon des camionneurs, sans oublier les salons de passagers avec vue panoramique de même qu'une section abritée sur un des ponts extérieurs.» M. Fortier a également souligné: «Des événements rassembleurs sont prévus dans les mois qui viennent pour célébrer la présence du NM F.-A.-Gauthier. Nous informerons les médias et la population par voie de communiqués et grâce à notre site internet traversiers.com.»

Le maire de Matane, M. Jérôme Landry a mentionné: «Quelle belle opportunité que ce traversier pour stimuler l'économie entre les deux rives ! On me dit que comparativement au Camille-Marcoux, chaque traversée pourra contenir 33 % de passagers de plus, soit  un total de 800 passagers, et 50 % de véhicules de plus, soit 180 véhicules. Nul doute que bien des résidents des régions desservies et de nombreux touristes s'offriront une traversée pour redécouvrir le fleuve grâce à ce magnifique navire.»

M. Luc Génier, vice-président, Ventes et développement de marché chez Gaz Métro a ajouté : «À titre de fournisseur de GNL pour les nouveaux navires de la STQ, nous sommes très heureux de participer à cette grande première nord-américaine aujourd'hui. Nous saluons la STQ qui a fait le choix visionnaire d'adopter le gaz naturel liquéfié (GNL), un carburant performant, économique et plus propre, pour son nouveau navire à la traverse de Matane notamment. Au Québec, le potentiel est grand dans le secteur maritime, et l'occasion de réduire nos émissions de GES l'est tout autant.»  

La traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout en bref

Rappelons que la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout, qui offre deux à six traversées quotidiennes à l'année, totalise annuellement plus de 1 600 traversées, permettant le transport de plus de 180 000 passagers et de 85 000 véhicules. Contribuant au développement social, économique et touristique de la Gaspésie et de la Côte-Nord, ce service de traversiers entre Matane─Baie-Comeau ou Matane-Godbout offre un répit de la route à sa vaste clientèle, puisque que près de 900 km séparent ces destinations par voie terrestre.

• Voir la vidéo de l'arrivée du F.-A.-Gauthier.

Source :

Maryse Brodeur, dir.
Direction principale des communications et du marketing
société des traversiers du Québec
418 643-2019 p. 302

Zoé Couture
Attachée de presse
Cabinet du ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime
Ministre responsable des régions du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Tél. :418 580-9754

Anne Dionne
Conseillère aux communications et aux affaires publiques
Ville de Matane
Tél.: 418 562-2333 p. 2026

Estelle Lacroix
Conseillère senior
Communication et Affaires publiques   
Gaz Métro
Tél. : 514 598-3784 
Médias et urgences 24/7 : 514 598-3449
Retour aux nouvelles