Chauffage de l'espace

Les économies liées aux systèmes de chauffage sont réalisées en diminuant la quantité d’énergie utilisée pour le déplacement de l’air et de son conditionnement (soit le chauffage, la climatisation, l’humidification, la déshumidification, le nettoyage). Le déplacement de l’air doit être réduit à son strict minimum en raison de l’énergie que nécessitent le passage de l’air dans les conduits, les registres, les serpentins, les filtres, les aérateurs à lames, les diffuseurs et les grilles.

Entretien préventif régulier

L’entretien annuel de vos appareils de chauffage est fortement recommandé tant pour vous assurer de leur bon fonctionnement que pour leur efficacité. Un équipement de chauffage bien entretenu réduit la consommation énergétique et augmente sa durée de vie utile. Attention, cet entretien doit être réalisé par des techniciens qualifiés. De plus, n’oubliez pas de faire inspecter occasionnellement le conduit d’évacuation de vos appareils, de l’intérieur et de l’extérieur, afin de déceler tout signe de détérioration dû à la condensation ou à la corrosion.

Trouver un expert

Entretien chauffe-eau

Réduire les heures et la charge de chauffage

Installez des minuteries afin de réduire la température lorsque votre édifice est inoccupé. De plus, afin de conserver la chaleur, fermez les rideaux, persiennes, stores, la nuit et durant les périodes d'inoccupation. Ouvrez-les durant le jour pour profiter du rayonnement solaire.

Ventilateur de plafond

En hauteur, l’air froid et l’air chaud ont des densités différentes et s’ils ne sont pas mélangés par un mécanisme quelconque, il se produit une stratification (des couches de températures différentes). Ainsi, la température la plus élevée se retrouve en hauteur, soit au plafond. Ce phénomène est plus important dans les locaux où les plafonds sont élevés. Dans le cas où cette situation serait indésirable, l’installation de ventilateurs de déstratification (de plafond) peut s’avérer une solution économique pour redistribuer l’air chaud. La hauteur libre minimum pour l’installation de ce type d’appareil est de 8 pieds ou 2,43 mètres.

Réglage de la température

Informez-vous auprès de vos employés et de vos clients afin de savoir quelles sont les températures de confort désirées. Vous pourriez découvrir que certains espaces sont maintenus plus chauds que nécessaire. Une légère diminution de la température de consigne pourrait vous faire économiser des sommes importantes. Une température de consigne de 17 °C pour un bâtiment inoccupé par rapport à une température de 20 °C lorsqu’il est occupé peut réduire la consommation annuelle de gaz naturel. 

Il peut être économique de varier les points de consigne intérieure en fonction des critères suivants : les activités des occupants dans les divers locaux, les saisons de l’année, le taux d’humidité, le rayonnement solaire, les vitesses d’air intérieur, les zones de température où le corps humain se sent à l’aise. Tenez compte de ces éléments pour déterminer la température de consigne dans vos différentes pièces. Sachez que souvent les occupants accepteront une température intérieure un peu plus élevée qu’on ne pourrait le croire durant les saisons chaudes et l’inverse lors des saisons froides.

Installez des thermostats programmables

Ces instruments vous offrent un meilleur contrôle des périodes de chauffage aussi bien que des températures de consigne. Vous pouvez économiser en programmant ces appareils de façons différentes les jours de fins de semaine et jours de semaine, ainsi que durant les périodes d’occupation et d’inoccupation chaque jour. Une baisse de 1 °C sur une période de 24 heures peut vous faire économiser jusqu’à 5 % en frais de chauffage. Une baisse de 3 °C pour une période de 8 heures peut vous faire économiser jusqu’à 6 % en frais de chauffage.

Éliminez les obstacles

Si vous avez un système à air pulsé, enlevez les obstacles qui pourraient obstruer les conduits, les bouches d’air chaud et les bouches de retour d’air froid de façon que l’air puisse circuler librement et efficacement dans tout le réseau.

Recherchez les points chauds

Si vous avez un système de chauffage à eau chaude, recherchez les points chauds sur les parois de votre chaudière et sur les canalisations de distribution d’eau chaude afin de déceler les lacunes d’isolation. Rappelez-vous que si c’est trop chaud pour mettre la main dessus, il y a une perte importante de chaleur. Vérifiez aussi les pompes et les valves pour déceler toute fuite d’eau.

Remplacez vos appareils de chauffage par des appareils plus efficaces

Si vous devez changer vos appareils de chauffage de l’espace, informez-vous auprès de votre entrepreneur sur les rendements énergétiques de ces appareils. Pour les générateurs d'air chaud, il est généralement exprimé en terme de rendement saisonnier (AFUE) et pour les chaudières à eau chaude, en efficacité de combustion. Plus la cote de rendement énergétique est élevée, plus l’appareil est performant et consomme moins d’énergie.

Subventions pour systèmes de chauffage