Étude de cas - Coopérative d'habitation la Rive Gauche

Le principe d’une coopérative d’habitation est de mettre en commun les efforts et les ressources de tous, et de permettre à chacun de s’impliquer au quotidien pour vivre mieux en dépensant moins. Ça, Michel L’Espérance l’a bien compris, et c’est dans cette optique qu’il a envisagé le gaz naturel au moment de moderniser le système de chauffage de la coopérative.

Coopérative d'habitation la Rive Gauche a reçu
66 240 $
en subventions.

Coopérative d'habitation la Rive Gauche réalise
20 %
d'économies annuelles.

Un programme de trois ans aux économies immédiates

Pour monsieur L’Espérance, moderniser le système de chauffage pour passer au gaz naturel s’est imposé comme un choix logique et économique. Et pour cause : après un an seulement, la coopérative avait déjà réalisé près de 20 % d’économies. Étalé sur 3 ans, le programme comprend la mise en place de chaudières murales à condensation et 

s’accompagne d’une aide financière de 66 240 $. Non seulement cette décision permet à la coopérative d’accroître son efficacité énergétique et de limiter ses dépenses, mais elle libère de l’espace grâce à l’absence de réservoir, assure une température constante aux résidents et réduit les bruits de tuyauterie. Toute une tranquillité d’esprit.