EBI a reçu
266 050 $
en subventions.

Le gaz naturel comprimé permet d'économiser jusqu'à
40 %
par rapport au diesel.

Quand les déchets se transforment en carburant

Depuis le début des années 2000, EBI s’intéresse à la valorisation du biogaz émanant des sites d’enfouissement. À la suite d’une phase de recherche et développement coïncidant avec une flambée des prix du diesel, EBI a entamé, en 2008, un processus de renouvellement de son parc de véhicules pour se tourner vers le gaz naturel comprimé (GNC).

Elle pouvait ainsi récupérer le biogaz issu de la décomposition de certaines matières résiduelles dont elle assure le transport et l’enfouissement. Une fois traité, ce biogaz se transforme en gaz naturel. Résultat : une source de carburant renouvelable, qui produit moins de gaz à effet de serre et peut générer jusqu’à 40 % d’économies par rapport au diesel.