• Une énergie d'ici

    Produire plus d’énergie, c’est en importer moins. En transformant localement leurs matières organiques, les municipalités réduisent leur dépendance aux énergies fossiles. C’est un pas de plus vers l’autonomie énergétique.
  • Un potentiel prometteur

    La biométhanisation donne une deuxième vie à vos restes de table et réduit la quantité de matières envoyées à l’enfouissement. L’énergie ainsi produite par les municipalités peut alimenter leurs bâtiments et leurs véhicules.
  • Une solution durable

    En plus de posséder les mêmes propriétés que le gaz naturel ordinaire, le biométhane est une énergie renouvelable et carboneutre, qui émet 90 % moins de gaz à effet de serre que le pétrole. Un choix intelligent pour le transport et le chauffage.

Le biométhane ça se produit comme suit :

  1. Vous recueillez vos matières organiques
  2. Elles sont collectées
  3. L'usine les transforme en biométhane
  4. Le biométhane obtenu est injecté dans le réseau gazier
  5. L'énergie est prête à être consommée

Biométhadigesquoi?

Petit lexique de la biométhanisation
Gaz brut composé essentiellement de méthane (CH4) et de gaz carbonique (CO2) produit à partir de matières organiques. Il contient encore trop d’impuretés pour s’appeler « biométhane ».
Biogaz traité et épuré qui a des caractéristiques similaires au gaz naturel. Mais, contrairement à celui-ci, c’est une énergie renouvelable.
Gaz naturel produit à partir de matières organiques domestiques et agricoles. On l’appelle aussi « biométhane ».
Résidu compostable obtenu à l’issue du processus de biométhanisation. Il peut être utilisé comme fertilisant en agriculture.
Immense cuve où fermentent les matières organiques pendant le processus de biométhanisation. C’est comme un gros estomac artificiel.

st-hyacinthe, productrice de biométhane

Une ville qui met les gaz pour innover

Saint-Hyacinthe est la première municipalité au Québec à produire de l’énergie grâce à la biométhanisation. Déployée en partenariat avec Gaz Métro, cette initiative permettra de chauffer les bâtiments et de propulser les véhicules de la Ville tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Un bel exemple de valorisation des déchets et de production locale d’énergie renouvelable.

Les promesses du gaz renouvelable

Avec un gaz naturel 100 % carboneutre, les producteurs d’ici pourraient devenir des chefs de file du développement durable en contribuant directement à la réduction des gaz à effet de serre.

Lire l'article

À Saint-Hyacinthe, rien ne se perd, tout se transforme

Pionnière de la biométhanisation au Québec, la ville de Saint-Hyacinthe est un modèle à suivre pour les municipalités.