Évolution des prix du gaz naturel et du pétrole

Portrait du marché gazier actuel

L’hiver 2016 laisse d’énormes surplus dans les sites d’entreposage nord-américains. Au 26 février, les niveaux de stocks s’élevaient à 510 Bcf au Canada, soit 183 Bcf de surplus par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Cette situation découle des températures nord-américaines très clémentes. Sur le territoire de Gaz Métro, de novembre 2015 à février 2016, les degrés jours de chauffage ont été en moyenne de 15 % inférieur à la normale prévue. Nos clients ont pu profiter de prix très bas. La moyenne de l’indice mensuel à Empress a été de 2,34 $/GJ de novembre à mars, son plus bas niveau depuis 1998. Le marché financier prévoit un prix à Empress de 1,70 $/GJ pour la période d’avril à octobre 2016.

 

L'avantage de s'approvisionner à Dawn

Rappelons qu'à partir du 1er novembre 2016 les clients en achat direct devront livrer leur gaz naturel à Dawn.

Le coût des approvisionnements

Les prix actuels du marché confirment l’avantage économique du déplacement des approvisionnements gaziers vers Dawn. Par exemple, pour la période de novembre 2016 à octobre 2017, les achats de gaz naturel à partir de Dawn et acheminé à GMi-EDA offrent une économie de 0,64 $/GJ comparativement à un achat de gaz naturel issu d’Empress acheminé à GMi-EDA. Bien que le prix de la fourniture à Dawn soit plus cher qu’à Empress, l’économie réalisée sur les frais de transport compense largement. Chaque molécule supplémentaire achetée à Dawn plutôt qu’à Empress constitue ainsi un bénéfice pour l’ensemble des clients utilisant le service de transport de Gaz Métro.

Actuellement, la proportion des achats de transport à Dawn s'établit à environ 48 %. Lorsque le déplacement sera effectué cette proportion passera à plus de 85 %.

Le tarif de transport facturé aux clients de Gaz Métro

Le tarif de transport facturé par Gaz Métro à ses clients est principalement basé sur la proportion des achats effectués à Empress et à Dawn. Ce tarif peut différer de la moyenne pondérée des tarifs des fournisseurs de transport sur le marché primaire (TCPL et Union Gas) pour les raisons suivantes :

  • les outils de transport de Gaz Métro comprennent des contrats d’achat sur le marché primaire, mais aussi sur le marché secondaire;
  • le tarif de Gaz Métro est ajusté par un montant (positif ou négatif) correspondant à la différence entre les tarifs et les coûts d’acquisition des années antérieures qui s’accumule dans un compte de frais reportés.
Le tarif de transport qui sera facturé par Gaz Métro à partir de novembre 2016 n’est pas encore connu. Celui-ci devrait toutefois être déposé à la Régie de l’énergie dans le cadre du dossier tarifaire 2017. Selon des calculs préliminaires, celui-ci devrait se situer entre 1,10 $ et 1,25 $. Ainsi, avec un prix de la fourniture à Dawn se situant à 3,23 $, le prix total du gaz naturel livré à la franchise de Gaz Métro se situera entre 4,33 $ et 4,48 $.

La diminution du prix devrait se poursuivre l'an prochain, à mesure que les capacités de transport seront transférées d'Empress vers Dawn.

Gaz Métro doit cependant conserver 85 000 GJ/jour de transport depuis Empress jusqu'en 2020 afin de respecter une entente conclue entre TCPL et les distributeurs de l’Est (Union Gas, Enbridge Gas Distribution et Gaz Métro), entérinée par l’Office national de l’énergie. Rappelons qu’avec cette entente TCPL procèdera à la construction nécessaire à l’augmentation des approvisionnements à Dawn. Les coûts supplémentaires liés à ces capacités de transport seront toutefois traités distinctement et tarifés à l’ensemble de la clientèle, incluant les clients utilisant leur propre service de transport.

Le marché pétrolier actuel

Après avoir atteint un creux à 29 $, le prix du baril de pétrole Brent a atteint plus de 40 $. Les données de l'Energy Information Administration font état d’une baisse de la production des États-Unis depuis avril 2015. Par ailleurs, des pourparlers ont été amorcés entre des pays producteurs en vue de stabiliser la production.

Le graphique suivant montre l’historique des prix du gaz naturel et du pétrole en $US par MMBTU ainsi que les contrats à terme (futurs) pour la période 2016 à 2021.

    Portrait du marché des grandes entreprises

Les grandes entreprises sont les plus grandes consommatrices de gaz naturel au Québec. Compte tenu de l’importance de cette clientèle, nous en dressons un portrait détaillé chaque année. Nous vous présentons ici quelques faits saillants du dernier exercice.

Ventes grandes entreprises

  • Hausse des volumes de 2,4 Bcf entre 2013-2014 et 2014-2015, pour atteindre 113,4 Bcf.
  • Hausse des revenus de distribution pour atteindre 109,7 M$, malgré une baisse de 3,5 % des taux de distribution au 1er janvier 2015.
  • Migration importante de 39 clients (9,5 % de la clientèle totale VGE), dont 18 transferts complets de volumes interruptibles vers le service continu.

clientèle

Les Ventes Grandes entreprises (VGE) comprennent actuellement 413 comptes clients répartis dans huit secteurs :

    • 39 % manufacturier
    • 32 % institutionnel
    • 29 % industrie lourde

La consommation totale de 113,4 Bcf représente 56 % des volumes totaux de Gaz Métro. La consommation de l’industrie lourde représente 75 % du volume de gaz naturel consommé par nos clients Grandes entreprises.

Les revenus de distribution de 109,7 M$ représentent 20 % des revenus totaux de Gaz Métro. Les revenus issus de l’industrie lourde représentent quant à eux près de 66 % de ceux générés par nos clients Grandes entreprises.

 

    Jours d'interruption réels, hiver 2015-2016

Le printemps étant désormais arrivé, voici le nombre de jours d’interruption réels en date du 20 mars 2016. Il est à noter que la journée d'interruption d’urgence du 4 janvier dernier est incluse dans le total des jours d’interruption réels illustrés.

    Appel d'intérêt : achat d'unités d'émissions - échéance le 20 avril

Afin de couvrir ses besoins liés au système de plafonnement et d’échange de droits d’émissions de gaz à effet de serre (SPEDE) tout en réinjectant les fonds au Québec, Gaz Métro souhaite acheter des unités d’émissions auprès de ses clients grands émetteurs désirant disposer d’unités d’émissions excédentaires à leurs besoins. Celles-ci peuvent avoir été acquises dans le cadre de transactions précédentes ou obtenues gratuitement du gouvernement du Québec. Gaz Métro lance ainsi un nouvel appel d’intérêt afin de discuter d’offres qui pourront, le cas échéant, se traduire par des transactions d’unités d’émissions à brève échéance.

Pour toute question ou pour signifier votre intérêt, communiquez avec M. Hugo Levert, conseiller sénior Marché du carbone, au 514 598-3186 ou à hlevert@gazmetro.com.

Le saviez-vous?

  • Gaz Métro a acquis à l’automne 2015 les premiers crédits compensatoires générés au Québec dans le cadre du SPEDE auprès de l’entreprise Recyclage ÉcoSolutions inc. Ces crédits proviennent de la destruction de 81 tonnes de CFC, de puissants gaz à effet de serre issus de vieux réfrigérateurs et d’autres appareils frigorifiques domestiques. Par cette transaction de plus de 2 M$, Gaz Métro est fière de contribuer à l’économie verte du Québec.
  • Le 25 février dernier, le gouvernement de l’Ontario a publié une ébauche de règlement visant la mise en place de son propre programme de plafonnement et d’échange de droits d’émissions. Selon la réglementation proposée, le programme entrerait en vigueur le 1er janvier 2017 et couvrirait dès la première année l’ensemble des secteurs industriels visés, ainsi que l’importation d’électricité et la distribution de gaz naturel et de produits pétroliers. Le programme comporte plusieurs similarités avec le SPEDE et vise à être lié au marché du carbone du Québec et de la Californie, lorsque les ententes de liaison auront été mises en place.

    Le groupe DATECH : une équipe d'experts en gazotechnologies

Unique et exclusif à notre clientèle, le Groupe DATECH (Développement et assistance technologique) est composé d’ingénieurs experts en énergie. Depuis 20 ans, sa principale mission est de valoriser la mise en place de gazotechnologies et d’équipements offrant le meilleur rendement énergétique ainsi qu’une compétitivité accrue pour les utilisateurs de gaz naturel. Le Groupe DATECH est composé de deux équipes complémentaires :

Accompagnement
Intelligence technologique 
  • Visite de vos installations
  • Établissement du bilan énergétique
  • Scénarios de conversion
  • Mesures d’économie d’énergie
  • Proposition de technologies permettant l’amélioration de votre production et de votre compétitivité
  • Étroite collaboration avec le Centre des technologies du gaz naturel
  • Veille et développement technologiques
  • Réalisation d’études
  • Rôle pivot (collaboration avec d’autres professionnels) dans la réalisation de projets énergétiques performants

Ces deux équipes comprennent des experts spécialisés dans les besoins des grandes entreprises. Pour bénéficier des services du Groupe DATECH, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller, Ventes grandes entreprises attitré.