Jours d'interruption prévus pour l'hiver 2015-2016

Chaque année, afin d’aider les clients au service interruptible à planifier leur approvisionnement alternatif en cas d’interruption, Gaz Métro partage le nombre de jours d’interruption prévus lors de sa rencontre d’automne.

Bien que les températures soient clémentes à ce jour, voici un rappel du nombre prévu et maximum de jours d’interruption, par palier tarifaire, pour l’hiver 2015-2016.

Le nombre de jours prévu constitue une estimation des interruptions anticipées dans le cadre de conditions climatiques normales.

Considérant que le nombre maximum de journées d’interruption indiqué dans le document Conditions de service et Tarif est plus élevé, les clients ne devraient pas se fier uniquement au nombre prévu de jours d’interruption établi à température normale pour effectuer leur planification d’approvisionnement alternatif.

Évolution du prix du gaz naturel

À l’été 2015, les météorologues ont annoncé qu’un épisode El Niño très intense aurait lieu au cours de l’hiver 2015-2016, et tout indique qu’ils ne se sont pas trompés! Sur le territoire de Gaz Métro, les mois de novembre et de décembre auront été de 36 % plus chauds que la normale prévue.

Cela n’est pas sans incidence sur le marché nord-américain du gaz naturel. Les stocks de gaz naturel affichent des niveaux records pour cette période de l’année, et la faiblesse des prix s’accentue.

Source : Energy Information Administration

 

L’indice mensuel à Empress a été en moyenne de 2,53 $ le gigajoule pour les trois premiers mois de l’hiver, soit de novembre 2015 à janvier 2016. En date du 4 janvier, le marché financier affichait un prix moyen de 2,50 $ pour le reste de l’hiver, soit pour les mois de février et mars. Si cette tendance se maintient, les prix de cet hiver seront de 27 % inférieurs à ceux de l’hiver dernier.

Projets américains d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL)

Les premières livraisons commerciales de GNL dans le golfe du Mexique du projet Sabine Pass devraient débuter au début de 2016. Sabine Pass est le premier d’une série de six projets américains d’exportation de GNL à entrer en exploitation au cours des quatre prochaines années, projets représentant une capacité totale d’un peu plus de 8 milliards de pieds cubes (BCF) par jour.

Sabine Pass fait son entrée sur le marché international alors que les prix du GNL sont déprimés. Le prix du GNL importé par le Japon a atteint 7,50 $US/MMBTU en novembre, soit son niveau le plus bas depuis que ce pays publie des statistiques dans ce domaine. Il s’agit d’une chute radicale si l’on considère que le Japon payait 18 $US/MMBTU en mars 2014 pour du gaz naturel acheté sur le marché spot.

Suivis réglementaires et tarifaires

tarifs 2016

En décembre 2015, la Régie a approuvé la nouvelle grille tarifaire pour l’année 2015-2016. Ces nouveaux tarifs sont en vigueur depuis le 1er janvier 2016.

Par rapport aux tarifs actuellement en vigueur, la hausse moyenne est de 5,8 % pour les services de transport, d’équilibrage et de distribution ainsi que pour les stocks. La hausse s’explique principalement par l'augmentation des coûts d’équilibrage et du service de transport, qui sont en partie atténués par la baisse des coûts de distribution.

N’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller attitré pour plus d’information.

Conditions de service et Tarif (PDF)

service de transport

Actuellement, les clients de la zone nord paient un prix de transport plus élevé que les clients de la zone sud. Par souci d’équité, Gaz Métro avait demandé à la Régie de fusionner les zones nord et sud de façon à ce qu’il n’y ait qu’un seul prix. Celle-ci a rejeté la proposition et demandé qu’une analyse approfondie de la question du traitement des coûts des conduites de transmission du pipeline Champion soit effectuée dans le cadre du prochain dossier tarifaire afin de pouvoir statuer sur la question. La Régie s’est toutefois dite en accord avec le principe selon lequel les clients d’une même catégorie tarifaire doivent bénéficier des mêmes conditions tarifaires.

Afin de ne pas pénaliser davantage les clients de la zone nord, l’ACIG et Gaz Métro ont déposé, à la fin de novembre, une demande conjointe selon laquelle les clients de la zone nord se voient temporairement facturer, à compter du 1er janvier 2016, un prix de transport identique à celui des clients de la zone sud. La demande a été approuvée. La perte de revenus générée par cette approche sera comptabilisée dans un compte de frais reportés d’ici à ce que la Régie rende une décision finale sur la fusion des zones.

extension de réseau - région de bellechasse

Le 10 décembre 2015, la Régie approuvait la demande d’autorisation d’extension de réseau dans la région de Bellechasse. Ce projet permettra de desservir quatre municipalités de la région en gaz naturel et de raccorder 97 clients des marchés industriel, institutionnel et commercial dont la consommation annuelle totale est estimée à plus de 9 358 000 m3.

Le coût du projet est estimé à 39,9 M$, dont 32,6 M$ proviennent à parts égales d’une participation financière des gouvernements provincial et fédéral. Les travaux de construction devraient débuter en mai 2016, pour une mise en gaz en décembre 2016.