• Une ressource complémentaire

    La complémentarité des énergies et de leurs sources est une solution qui contribue à la réduction des gaz à effet de serre. L’énergie éolienne est renouvelable au même titre que l’hydroélectricité, le solaire et le biométhane.

  • Depuis 1999

    Au Québec on compte 43 sites éoliens produisant 3 256 mégawatts d'électricité.* Les premières éoliennes ont été installées à Cap Chat en 1999. Le vent est particulièrement puissant au Québec, encore plus en hiver, ce qui en fait un territoire idéal.
  • Une énergie propre

    Produite localement et renouvelable, l’énergie éolienne n’émet pas de polluants à la conversion en énergie électrique, puisqu’elle ne nécessite aucun carburant.

Comment ça fonctionne?

L’énergie éolienne est produite par la force qu’exerce le vent sur les pales de l’éolienne pour les faire tourner. La génératrice reliée aux pales transforme l’énergie mécanique, produite par la rotation des pales, en énergie électrique, ensuite acheminée par câbles dans la tour et dans un réseau souterrain jusqu’au poste de raccordement. La tension électrique est alors haussée pour le transport, puis abaissée de nouveau avant d’être distribuée aux consommateurs par le réseau électrique d’Hydro-Québec.
Une éolienne commence à tourner lorsque le vent atteint une vitesse de 12 km/h. Par sécurité, elle s’arrête automatiquement de fonctionner lorsque le vent dépasse 90 km/h. La vitesse optimale est de 50 km/h.

Malgré sa hauteur imposante, jusqu’à 140 mètres, l’éolienne est peu bruyante : à une distance de 500 m son niveau sonore de 40 décibels s’apparente à celui d’une bibliothèque calme.
Source : Seigneurie de Beaupré

De belles réussites

Le parc de la Seigneurie de Beaupré est l’un des plus grands au Canada. Avec ses 154 éoliennes générant une puissance installée de 340 MW il produit assez d’électricité pour répondre à la consommation annuelle de plus de 65 000 foyers. Gaz Métro possède également deux parcs au Vermont grâce à ses investissements dans Green Mountain Power.

L'une des solutions pour les régions éloignées

L’installation d’une éolienne pour produire de l’énergie électrique peut être une solution en région éloignée, là où le réseau électrique est absent. Le cas de la mine Raglan dans le Grand Nord en est un bel exemple. Par l’installation d’une grande éolienne d’une puissance de 3 MW et spécialement adaptée aux climats extrêmes, l’entreprise peut réduire de plus de 2 600 tonnes par année ses émissions de gaz à effet de serre.
Photo : Justin Bulota, Copyright © 2016, Tugliq

Il y a du génie dans l'air

Les grands vents ne font pas qu’écorner les bœufs, ils génèrent de l’électricité propre. Consciente que le développement durable passe par la diversification des sources d’énergie, Gaz Métro met en(…)

Lire l'article