Le gaz naturel

  • Le gaz naturel est composé à 95 % de méthane. 
  • Le symbole chimique du méthane est CH4, qui signifie qu’une molécule de méthane est composée d’un atome de carbone pour quatre atomes d’hydrogène. 
  • Le méthane provient de la transformation naturelle, pendant des millions d'années, de matières organiques. 
  • On peut également l’obtenir grâce au procédé de biométhanisation à partir de matières organiques (comme des produits alimentaires).
  • À l'état gazeux, le gaz  naturel est plus léger que l'air. 

Le gaz naturel liquéfié (GNL)

  • Le gaz naturel devient liquide lorsqu’il est refroidi à -162 °C. 
  • Lorsqu’il est liquéfié, le gaz naturel prend 600 fois moins d’espace, ce qui le rend plus facile à transporter et à entreposer. Il est maintenu à sa température dans des réservoirs isolants, un peu comme des « thermos ».  
  • Qu’il soit liquéfié ou non, le gaz naturel est incolore, non toxique et non corrosif. 
  • Le GNL est moins dense que l'eau, ce qui le rend insoluble.  Il ne s'y mélange pas et n'y laisse aucune trace.  Si le GNL entre en contact avec de l'eau, il s'accumule en surface, qui gèlerait temporairement.  Au fur et à mesure qu'il se réchauffe, le GNL reprend graduellement son état gazeux et se dissipe rapidement en hauteur dans les airs, ne laissant aucune trace.

L'usine de liquéfaction de Gaz Métro (LSR)

Le procédé de liquéfaction du gaz naturel existe dans le monde depuis plus de 50 ans. Au Québec, Gaz Métro liquéfie du gaz naturel depuis 1969 à son Usine de liquéfaction, stockage et regazéification (LSR) située à Montréal-Est. 

À l’origine, Gaz Métro utilisait le gaz naturel liquéfié (GNL) par grands froids d'hiver pour subvenir à la demande énergétique en périodes de pointes. Aujourd’hui, le GNL est utilisé comme source énergétique dans les secteurs du transport, des grandes industries et de la production électrique.

Le GNL utilisé dans plusieurs secteurs d'activités

Le GNL livré permet aux entreprises de combler des besoins énergétiques variés; installations industrielles non desservies par le réseau de Gaz Métro, transport routier, transport maritime ou transport ferroviaire, installations minières, etc.

Transport

Dans l’industrie du transport lourd en remplacement des produits pétroliers, le GNL permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 25 %, en plus de réduire significativement les coûts sur le carburant.

Transport routier

Au Québec, le GNL est utilisé dans le transport routier depuis 2011, grâce à l’initiative de Robert Transport. La Route bleue de Gaz Métro Solutions Transport, une filiale de Gaz Métro, compte aujourd’hui un total de cinq stations de ravitaillement en GNL pour les camions lourds, dont trois au Québec.

Transport maritime

Les normes canadiennes et internationales en matière d’émissions polluantes pour l’industrie maritime sont de plus en plus sévères. Dans ce contexte, le gaz naturel est un carburant plus propre qui gagne en popularité partout sur la planète. Au Québec, le NM F.-A.-Gauthier est le tout premier traversier propulsé au gaz naturel liquéfié en Amérique du Nord. C’est également le premier navire propulsé au gaz naturel au Canada, toutes catégories confondues.

Régions hors du réseau gazier

Parce qu’il prend moins d’espace et qu’il est facile à transporter par camion-citerne, le GNL permet d’approvisionner en énergie plus propre des communautés et industries situées hors de portée du réseau gazier.

Industries

Le gaz naturel peut être utilisé autant pour le chauffage de bâtiments, que comme intrant dans certains procédés industriels ou encore comme source de flamme pour des procédés à très haute température.
Credit photo : Renard Mine Camp © Stornoway

Communautés autonomes et mines situées hors de portée du réseau gazier

De la même façon, le GNL peut être utilisé pour de besoins de chauffage mais également comme carburant plus propre dans des génératrices pour produire l’électricité nécessaire à alimenter des installations minières ou encore des communautés.

Crédit photo : Renard Mine Camp © Stornoway.

Credit photo : Renard Mine Camp © Stornoway

Les avantages du gaz naturel comme carburant

Le gaz naturel comme carburant comporte de nombreux avantages. 
  • Réduction des émissions de gaz à effets de serre jusqu’à 25 %, en comparaison à l’utilisation du diesel marin.
  • Réduction des bruits et vibrations pour un plus grand respect de la vie marine.
  • Meilleures performances énergétiques et plus facile d’entretien. 
  • Respect des plus récentes normes internationales en matière d’émissions polluantes.

Ailleurs dans le monde

  • Plus de 18 millions de véhicules routiers dans le monde roulent avec du gaz naturel, liquéfié ou comprimé, selon le type de véhicule.
  • Il y a actuellement plus de 60 navires propulsés au gaz naturel liquéfié dans le monde, dont 25 traversiers incluant le NM F.-A.-Gauthier.
  • Plus de 150 navires propulsés au gaz naturel liquéfiés sont en commande dans le monde.