Avantages

  • Outil essentiel pour remplacer les sources d’énergies plus émissives dans les secteurs polluants comme le transport routier et maritime
  • Réduction des émissions de gaz à effets de serre (GES) de 32 % par rapport au mazout lourd
  • Réduction de jusqu’à 70 % des oxydes d’azote (NOx), et jusqu’à 99 % des oxydes de souffre par rapport au diesel
  • Élimination de jusqu’à 90 % des particules fines
  • Prix stables pour de longues années à venir grâce au coût de la molécule qui demeure bas et aux stocks abondants.

Du gaz naturel partout, en tout temps

En liquéfiant le gaz naturel, celui-ci occupe 600 fois moins de volume que sous forme gazeuse, ce qui permet de l’entreposer et le transporter de manière fiable, sécuritaire et économique. Seul producteur de GNL au Québec, Gaz Métro fait appel à un réseau de partenaires en transport et logistique afin d’approvisionner rapidement les consommateurs de GNL, à partir de son usine située dans l’est de Montréal. Une fois sur place, le GNL est vaporisé pour alimenter des procédés industriels, chauffer des bâtiments, ou produire de l’électricité. Il peut aussi être utilisé comme carburant pour les véhicules lourds.

Usine L.S.R.

En exploitation depuis plus de 45 ans dans l’Est de Montréal, l’usine de liquéfaction, stockage et regazéification (LSR) de Gaz Métro approvisionne tous les clients de GNL dans un rayon de plus de 1 000 kilomètres. En 2017, Gaz Métro et Investissement Québec se sont associé afin de tripler la production de l’usine de 3 à près de 10 milliards de pieds cubes.

La mine Renard

Première mine du Nord québécois à s’approvisionner en GNL, la mine diamantifère Renard de Stornoway préfigure l’avenir énergétique des régions éloignées. Depuis 2016, des camions citernes effectuent la livraison à partir de l’usine LSR de Montréal, à 1 040 km de là. Cet approvisionnement efficace, combiné aux installations de stockage en place à la mine, permettent d’avoir des quantités de GNL disponibles sur place ainsi qu’une autonomie de 8 à 10 jours. Un an plus tard, cette solution efficace et sécuritaire a déjà fait ses preuves :
  • Réduction significative des coûts d’exploitation
  • Baisse de 42 % des émissions de GES, en combinant le gaz naturel avec des procédés de récupération de chaleur
  • Diminution substantielle des émissions de dioxyde d’azote (NOx) et de dioxyde de soufre (SOx), en plus des particules fines.
Téléchargez notre fiche sur le GNL
Credit photo : Renard Mine Camp © Stornoway