Au Québec, le secteur du transport est responsable de 43 % des gaz à effet de serre émis. En remplaçant le diesel par le gaz naturel, les véhicules lourds, comme les camions, roulent vers la lutte contre les changements climatiques, car ce carburant émet jusqu’à 25 % moins de gaz à effet de serre (GES).

Source : L’énergie des Québécois source de croissance, politique énergétique 2030 Gouvernement du Québec, 2016.

Carburer aux grandes idées sur les routes du Québec

Des compagnies de transport comme C.A.T., Groupe Robert, EBI et Gaudreau, ainsi que des entreprises possédant un parc de véhicules telles que Provigo et Molson Coors, ont fait l’acquisition de camions alimentés au gaz naturel. Ils avaient de bonnes raisons de le faire, car cette source d’énergie fiable et sécuritaire leur permet aussi de réduire leurs coûts. Un changement sur lequel tout le monde s’entend, puisque ce carburant réduit également le bruit des moteurs de 10 décibels.

ROULER SUR LA BONNE VOIE

La Route bleue est le premier réseau public de stations de ravitaillement en gaz naturel. Placées de façon stratégique, ces stations couvrent entre autres l’axe routier Québec – Toronto emprunté par plus de 48 000 camions lourds chaque semaine pour le transport de marchandises.