Une transition économique et sans tracas

Benoit a alors contacté Gaz Métro qui lui a recommandé trois Partenaires certifiés. Il a opté pour la soumission la plus abordable et se réjouit encore aujourd’hui de l’excellence du service qu’il a reçu. En deux jours, les travaux étaient faits et les papiers remplis par son fournisseur. Benoit a même réussi à vendre son réservoir à l’huile et son huile sur Kijiji!

Il a ainsi troqué son imposante fournaise contre une machine abordable et à la fine pointe qu’il prévoit amortir en deux ans seulement. L’économie prévue sur les dépenses d’énergie devrait quant à elle atteindre 30 %, soit plus de 2 000 $ par année. Une économie non négligeable compte tenu du fait qu’il loue ses deux autres appartements chauffés.

Pour Benoit, choisir le gaz naturel signifiait aussi réduire ses émissions de gaz à effet de serre et ne plus être victime des prix de l’huile qui varient : le prix du gaz naturel a l’avantage d’être réglementé. Résultat : un choix sans tracas à tous points de vue.

On loue chauffé, donc on assume les coûts de chauffage de l’immeuble. Avec le gaz naturel, on économise plus de 2 000 $ par année.